Français

Saint-Sauveur-la-Sagne

Saint-Sauveur-la-Sagne

En 1960, une brochure qualifiait St-Sauveur la Sagne de « perle touristique du Livradois ». En effet, de part et d’autre de la vallée de la Dore, pêcheurs, promeneurs, cyclistes et autres usagers du Train Panoramique peuvent se cotoyer pour admirer le paysage verdoyant aux magnifiques futaies de sapins. St-Sauveur la Sagne jouxte la Haute-Loire. La Dore et ses affluents ont creusé des vallées profondes, et l’altitude varie de 690 m à 954 m, les habitations se situant entre 750 et le point culminant. Le climat de type continental explique l’aspect verdoyant du paysage et la bonne croissance forestière. La Commune compte 14 villages et hameaux. Depuis 2007, un relais de téléphonie mobile est apprécié. Les villages ont très largement conservé leur cachet : Clavelier se maintient au pied des ruines de son château féodal, et de Ruchanges, Cours, Besse, Perpillanges, on profite de la superbe vue sur la plaine d’Arlanc et le Forez. Au début du XIXème siècle, la Sagne comptait trois maisons. La ligne de chemin de fer et la gare PLM ont généré un important développement . On compte aujourd’hui une vingtaine d’habitations, certaines accueillant des vacanciers. Son nom a été raccroché en 1918 à St-Sauveur afin de limiter les erreurs administratives entre la trentaine de St-Sauveur de l’hexagone. Depuis 1989, la gare est devenue Mairie. Un train panoramique, utilise, à la demande, l’ancienne voie ferrée. On ne peut qu’être admiratif face au travail considérable qu’elle a nécessité. Souhaitons que la petite activité amorcée par ce train se développe et permette ainsi la conservation de ce patrimoine. L’église, ancien prieuré de la Chaise Dieu, perchée sur son promontoir, domine la vallée. Elle a été restaurée en 2000/2001.

Sommaire :

Histoire

Sous l’ancien régime, St-Sauveur a été longtemps désigné par « St-Sauveur de Clavelier ». A partir de la Révolution, il devient « Sauveur le Rocher ou la Roche ». Puis, à partir du début des années 1800, on voit réapparaître dans les registres communaux le nom de St-Sauveur.

Ce nom, en patois « Sain-Savadour », proviendrait d’une relique contenant du sang, prélevé par le Seigneur de Clavelier au cours d’une croisade, qui serait le « sang du Sauveur ». La déformation en a fait Saint-Sauveur.

Dans la région, le château féodal de Clavelier fut une seigneurie importante, qui resta longtemps dans la maison des St-Nectaire, dont certains membres furent des personnalités éminentes de la Chaise Dieu.

Quant à l’église, les travaux récents de restauration ont montré que la construction s’était étagée du XIIème au XIVème siècle, et que le clocher actuel avait été refait en 1867. A cette date, il avait fallu sortir la Cloche « Marie Benoîte », 650 kg environ, pour la refondre.

Jusqu’au XXème siècle St-Sauveur la Sagne a compté plus de 450 habitants. Depuis 1900, la population a décru en dépit des travaux d’aménagement de cette époque. Dans le même temps, le boisement a fortement augmenté au détriment du territoire agricole.

L’imposante Ecole, qui a fonctionné de 1888 à 1986, comprenait deux classes où une quarantaine d’élèves de 5 à 14 ans étaient accueillis. La partie centrale constituait la mairie et l’étage les appartements des instituteurs. Elle est actuellement en cours de restauration par ses jeunes propriétaires.

On a du mal aujourd’hui à s’imaginer l’importante activité de la gare dans la première moitié du XXème siècle, tant pour les voyageurs que pour les marchandises : forte production de pommes de terre (consommation, fécule, plants), bois de sciage et bois de mine, produits d’élevage (veaux de boucherie, beurre, bovins, ovins, porcs de charcuterie et porcelets).

Patrimoine local

Un petit patrimoine, essentiellement composé de croix et de fontaines, a été restauré : croix près de l’école, à Vauvert, Ruchanges, Clavelier, Besse, divers carrefours, fontaine de Poulargues, de Clavelier (la Grande Fontaine) et vers les villages.

Saint-Sauveur-la-Sagne Saint-Sauveur-la-Sagne

Le relief de la Commune a imposé l’édification de murs de soutènement, tant pour la construction de la voie ferrée que pour celle des routes (vers la mairie, de la D38 à la Dore avec tunnel, acqueducs, pont).

Le village de Clavelier, niché au pied de sa tour, a réutilisé de nombreux éléments du château : pierres de taille, statues, têtes sculptées, colones, etc… Les maisons bien regroupées sont les témoins du passé féodal, d’où se dégagent, à la périphérie, des constructions plus récentes.

Saint-Sauveur-la-Sagne

St-Sauveur la Sagne est une des rares communes à posséder un Tilleul « Sullly » (début 1600), classé « Arbre Remarquable » par le Muséum d’Histoire Naturelle.

A la limite Ouest de la Commune, la Communauté de Communes du Pays d’Arlanc aménage une ancienne parcelle boisée de 5ha50, dit « Le Sapin », pour, d’une part, la reboiser non plus uniquement de sapins mais avec d’autres essences que le public pourra découvrir au court d’un circuit.

Activités touristiques

Ceux qui avaient quitté « Le Pays » après « la Grande Guerre » furent confortés pour venir en congés après 1936.

Mais dès les années 20, la Sagne s’était développée : 3 hôtels, 3 cafés, « un multiple rural » (avant la lettre), des artisans et scieries. Deux ménages assuraient le fonctionnement de la Gare en plus de deux autres, dont les maris étaient « poseurs » et les épouses « garde-barrière ».

Saint-Sauveur-la-Sagne

Les activités halieutiques étaient importantes. Les « Demoiselles de la Dore » (truites) figurent sur beaucoup de menus de mariage. Depuis le boisement intensif, écrevisses, vairons et autres loches ont disparu ; la truite est encore présente grâce aux efforts des Sociétés de Pêche.

Actuellement, plusieurs chemins de randonnées traversent la Commune. Les villages se regarnissent d’estivants, soit en gîtes et meublés, soit dans leur résidence secondaire.

Un hôtel restaurant, avec une quinzaine de chambres, ainsi qu’un meublé de grande capacité et accessible aux personnes à mobilité réduite offrent des séjours agréables et reposants.

Saint-Sauveur-la-Sagne

Activités associatives, sportives, culturelles

Récemment, un Comité des Fêtes a été créé. Il organise concours de pétanque, vide-genier, animation de la fête patronale, etc…

Quant à eux les Amis du Vieux Clavelier, sont soucieux du cachet de leur village et animent plusieurs manifestations chaque année (fête champêtre au pied de la tour, fougat).

Une association d’une dizaine de chasseurs traquent lièvres, perdrix, renards, chevreuils et autres sangliers.

Chiffres clés

- Population : 114 habitants
- Superficie : 773 hectares
- Altitude : 810 m

La mairie

Le Conseil Municipal

Maire : Roland CHALENDAR

1er adjoint : Christian RICOUX
2ème adjoint : Henri MAVEL

Conseillers municipaux : Jeannine ALLEZARD, Isabelle BARD, Gilles BERNARD, Danielle MAROC, Marie-Claude VIALLARD, Gérard SARRE, Patrick THIERY, Patrick THOMAS

Horaires d’ouverture

Mardi : 9H-12H
Jeudi : 9H-12H

Coordonnées

Mairie de SAINT-SAUVEUR LA SAGNE
La Sagne – 63220 SAINT-SAUVEUR LA SAGNE
Téléphone : 04 73 72 40 12
Fax : 04 73 72 45 33
Email : mairie-st-sauveur-la-sagne@orange.fr
Site internet : www.st-sauveur-la-sagne.fr