English

Vie Economique

Historiquement, le Pays d’Arlanc est marqué par l’exploitation de la filière bois (potellerie, industrie papetière, scieries…), l’agriculture (élevage bovin viande et bovin lait), la dentellerie et quelques autres activités telles que l’exploitation de carrière, la manufacture textile… Les transformations de la structure socio-économique locale ont fait évolué le bassin arlancois vers des activités économiques de taille plus importante, regroupées principalement en fond de vallée, tout en subissant le déclin de l’industrie textile ou encore de la dentellerie.

De nos jours, le Pays d’Arlanc est principalement orienté vers les activités de la filière bois, de la plasturgie, de l’agriculture et du tourisme, tout en conservant un tissu commercial et artisanal diversifié.

L’agriculture occupe une place importante, avec environ 150 exploitations agricoles, en plus de son rôle de préservation du cadre de vie. Sur le territoire du Pays d’Arlanc, elle est essentiellement caractérisée par une agriculture de montagne de type familiale à production diversifiée. Les exploitations sont de petite taille en majorité, les productions sont en grande partie orientée vers la vache allaitante et la vache à viande, cependant la diversification occupe une place croissante autour de l’élevage hors sol, l’accueil touristique…

Le tourisme reste un secteur d’activité très présent malgré une conjoncture difficile. Fort de son patrimoine naturel et bâtît chargé d’histoire, le Pays d’Arlanc dispose de sites patrimoniaux, d’activités de nature et de découverte environnementales diversifiées. Le territoire abrite plus d’une quarantaine de meublés, en majorité des meublés, représentant plus de 320 lits touristiques.

Les activités de la plasturgie représente une centaine d’emplois, principalement au sein des sociétés CCA et Fedit Composites. Présentent depuis plusieurs décennies, ces entreprises développent des produits pour les marchés de l’aéronautique, des transports ferroviaires, de l’automobile…

La filière bois est le secteur le plus dynamique grâce à une ressource locale abondante. Elle est essentiellement marquée par la prépondérance des activités de première transformation telles que les scieries. Ces entreprises ont su développer et moderniser leurs outils de production, pour accroître la qualité de leur offre tout en diversifiant leurs produits finis. Grâce à leur travail, le Pays d’Arlanc est l’un des bassins de la filière bois les plus en pointe d’Auvergne. Ainsi, la société LIVRA-BOIS (près de 70 emplois) est parmi les leaders français de la fabrication de palettes, tout en développant ses activités de scierie. Les établissements VEYRIERE se sont développés autour de nombreuses activités (scierie, traitement du bois, construction bois, matériaux…) et emploient une quarantaine de personnes. La scierie RAZ & Fils comporte une quinzaine d’emplois autour du sciage à façon. ELP Bois emploie 12 employés sur les activités de production de charpente sur lis, de charpente standard et de bois pour caisserie. Ces entreprises font partie du regroupement interprofessionnel d’Auvergne le BICA. Le Pays d’Arlanc compte également plusieurs entreprises travaillant sur dans des activités connexes, à savoir ASTB (coffrages complexes) et surtout les établissements COMPTE-R, leader européen de la chaudière biomasse de forte puissance (une cinquantaine d’emplois).

La Communauté de Communes du Pays d’Arlanc soutient activement depuis plusieurs années le développement des entreprises locales, notamment au travers des procédures d’immobilier industriel (location/vente) et en valorisant la ressource forestière.